Jeremy Martin

Constantly learning to ride bikes.

L'être humain apprend du passé

À ma connaissance, il existe 2 façons d'apprendre, de s'améliorer et de repousser nos propres limites: le mentorat et la fameuse technique 'essais & erreurs'. Dans la première, on apprend via le vécu d'un mentor, d'un modèle, coéquipier, entraîneur ou professeur. Et dans la seconde, on apprend de nos propres tentatives & expériences. Dans les deux cas, ce sont les expériences passées qui nous permettent d'évoluer et d'avancer. L'être humain apprend du passé.

La fameuse phrase «Au moins, c'est une belle expérience...» n'est pas toujours plaisante à entendre pour un athlète après une course plus difficile, mais croyez-moi, c'est très vrai et très précieux! Voici un court résumé des choses que j'ai apprises jusqu'ici:

5 - Apprendre à se connaître: Si vous êtes attentif, les expériences passées vous en apprennent beaucoup sur vous-même. Mentalement, physiquement & émotionnellement; il y a beaucoup à retirer de ses propres réussites et échecs (Disons contre-performances, je ne suis pas fan du mot «échec»).

4 - L'efficacité: Dans mes cours universitaires, on parle «de rendement d'échelle». Des bien beaux mots pour dire que plus on en fait, meilleur on devient. Ce processus de 'spécialisation' est presque infini; on essaye, on analyse et on s'améliore!

3- Il y a un temps pour travailler fort et un temps pour se reposer: Développer une méthode de travail qui nous permet d'optimiser l'énergie investie. Pour faire un parallèle avec le vélo; polariser l'entraînement. Lorsque c'est le temps de travailler fort,  je peux enchaîner 2-3 semaines de 25-30+ heures sur le vélo & au gym et ce, sans écarts, réunissant des conditions quasi optimales. À l'inverse, il y a des périodes dans l'année ou je prends le temps ''de vivre'', prendre un weekend au chalet avec ma copine, mes amis ou ma famille pour déconnecter et faire le plein d'énergie. J'ai appris que se reposer, c'est très important!

2- Ruminer, c'est pour les ruminants: Passer à autre chose. Ne pas brasser de la mauvaise énergie. C'est encore parfois compliqué pour moi, même si j'y travaille depuis très longtemps. Nous sommes tous humains et on ne peut pas toujours être au top. J'ai appris que ce n'est pas un manque de sérieux que d'être capable d'accepter une situation difficile, mais plutôt se donner les meilleures dispositions pour se reprendre! Vous ferez mieux la prochaine fois :)

1- Be thankful (Pardonnez-moi l'anglicisme): Prendre le temps d'apprécier le moment présent. Un beau paysage lorsque sur l'avion. Un lever de soleil lorsque vous courrez tôt le matin. Les personnes qu'on a la chance de rencontrer. Le sentiment d'accomplissement après un gros entraînement. Un bon café. On oublie vite tout ça!

Parce qu'au final, ce qui compte, ce n'est pas seulement la destination finale, mais aussi le chemin emprunté!


Back to Home

Want to team up for 2016? 

  • Sgc
  • Capture d e cran 2016 11 09 a  22.00.38
  • Capture d e cran 2016 11 09 a  21.59.17
  • Capture d e cran 2016 11 09 a  22.01.24
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.37.53
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.39.25
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.41.44
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.40.21
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.42.29

Made with Medalist