Jeremy Martin

Constantly learning to ride bikes.

Compter son temps

Dernièrement, dans le cadre d'un stage universitaire, on m'a demandé de compléter une feuille de temps, de mettre un chiffre sur une tâche effectuée. C'est à cet instant que mon esprit s'est emballé, que je me suis mis à réfléchir au concept de rémunération, de compter son temps et toutes sortes de questions (presque) existentielles. Sur cet élan philosophe, j'en suis éventuellement venu à vouloir écrire sur la puissance d'une passion. Un raisonnement digne d'Aristote ou Socrate me direz vous!

Ah ces passionnés! Nous en avons tous dans notre entourage et bien souvent, ils nous inspirent à notre tour ou nous transmettent cette dite passion. C'est maintenant chose connue, les gens passionnés sont ceux qui réussissent le mieux, ils sont la raison pourquoi notre société avance et innove constamment. Pensez à Steve Jobs, Henry Ford ou tout autre entrepreneur visionnaire qui a su sortir des sentiers battus afin de concrétiser son rêve. Parfois sans repères ou balises, ils opèrent dans l'inconnu et ne comptent pas leur temps. La passion, c'est le carburant le plus puissant à mon avis. Si RedBull donne des ailes, la passion vous équipe d'un jet supersonic qui survolera les échecs et les temps plus difficiles, jusqu'à la destination de votre choix.

Si les entrepreneurs pur-sangs sont passionnés, les athètes le sont tout autant. Une soif d'atteindre son rêve qui surpasse les muscles endoloris, la fatigue, les situations financières souvent minimalistes ou les préjugés. Les athlètes et entrepreneurs sont du même groupe; ceux qui ne comptent pas. Bien évidemment, dans les deux cas, savoir budgeter et calculer le retour sur investissement est nécessaire, mais quand je parle de compter, je parle de dévouement. Ceux qui n'utilisent pas la règle du moindre effort. Ceux qui n'utilisent pas le mot sacrifice, mais plutôt le mot choix. Ceux qui ont décidé d'être narrateur de leur propre histoire, plutôt que spectateur.

Tout comme le vent et les courants marins, les passions changent constamment de direction et d'intensité. Mais le passionné doit savoir diriger sa barque au travers des eaux houleuses et rester vrai à lui même. Comme dirait Santiago dans le roman l'Alchimiste: «Plus on s'approche de son rêve, plus la Légende Personnelle devient la véritable raison de vivre.»

Sur ces quelques lignes philosophes, je vous souhaite de vous laisser guider par votre passion en 2017. Prenez le temps de réfléchir à ce qui vous rend heureux et soyez honnête avec vous-même.  Parce que les passionés n'ont pas besoin de compter leur temps. Parce que les passionés sont heureux.

Jeremy
Back to Home

Want to team up for 2016? 

  • Sgc
  • Capture d e cran 2016 11 09 a  22.00.38
  • Capture d e cran 2016 11 09 a  21.59.17
  • Capture d e cran 2016 11 09 a  22.01.24
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.37.53
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.39.25
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.41.44
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.40.21
  • Capture d e cran 2016 11 10 a  09.42.29

Powered by Medalist